Les artisans de la cours Francina.

Ils sont mes voisins, sûrement les derniers artisans du centre ville. Professionnels dans tout ce qu’ils entreprennent et accumulant démesurément les heures de travail.  Pour survivre face aux hordes de fonctionnaires agressifs, aux flics inutiles, aux banquiers cupides; qu’ils nourrissent chaque mois de leurs travails, ils n’ont qu’une arme, l’amour de ce qu’ils font.

L’encadreur Michel Curat
2012 - acrylic and oil on canvas - 70 x 100 cm.

L’atelier de Michel est une œuvre d’art, remplie d’œuvre d’art. Malgré sa Maîtrise en procrastination, il ne laisse jamais tomber un délai pour une expo, pour la préparation d’une toile ou d’un enduit. Il a développé au contact de nombreux artistes et curateurs angoissés une infinie patience. Il y a de la magie dans son savoir faire, tout en discutant, les cartons, bois, verres, couleurs, mastiques, vernis et vis s’animent, s’assemblent, et d’un coup, tout s’arrête. Tenant le cadre à bout de bras, la parole cesse, son regard s’aiguise et je l’entends penser, « c’est bien ».  L’œuvre a pris sa place pour de longues années, ce soir, l’artiste et le curateur seront apaisés et heureux.

 Vers 18h30 son regard traverse la cour et cherche le mien, il fait LE geste des fins de journées chaudes et heureuses de l’été, et nous allons boire une bonne bière.

Brenarmichelcurrat 728

Brenar2013 jean lucmuritz 728

Le traiteur Jean-Luc Muritz
2012 - acrylic and oil on canvas - 70 x 100 cm.

Quand j’arrive à 6h du matin, il est là depuis longtemps. Je rentre sans bruit dans l’atelier, assis devant ma toile, j’entends les cliquetis des ustensiles et des casseroles. Vers 7h, il descend son container, me fait un signe de la main en passant et retourne préparer sa journée, son fabuleux magasin ouvre bientôt. Vers 8h, la cour se remplit d’un fumet délicieux, ça doit être le jour de la bolognaise. Le dimanche matin, il a un peu plus de temps pour discuter, l’administratif peut attendre, appuyer sur son plan de travail, il se réjouit, le dimanche après-midi, c’est son congé de la semaine.

Jean-Luc m’a ouvert une ardoise pour son portrait. Quand je vais chez mes amoureuses les bras chargés de bonnes choses, je suis toujours heureux de la transformation alchimique de cm2 de peinture en lasagne, jambon de Parme, mozzarella et vins siciliens.